Parc national des Pyrénées
-A +A
Share
Le 10/03/2017
Education à l'environnement
© C. Bapt - Parc national des Pyrénées

Ils s’appellent Marie, Sophia, Martin, Estelle, Adrien, Joanna, la fine équipe. Ils ont passé entre 6 et 8 mois aux côtés des gardes-moniteurs du Parc national en tant que service civique.

Encadrés mais aussi responsabilisés, ils ont mené des missions d’éducation à l’environnement et d’accueil mais ils ont également accompagné les gardes-moniteurs lors de suivis naturalistes.

Leur avenir, ils l’envisagent dans la protection de l’environnement. Certains ont déjà des perspectives professionnelles.

Les équipes du Parc national des Pyrénées souhaitent à toutes ces belles personnes engagées et volontaires, de s'épanouir dans leur vie professionnelle et personnelle.

Leur témoignage :

Joanna Marcé, alors service civique en vallée de Luz-Gavarnie :

« Passionnée de nature, j'ai choisi de m’engager autour d’une thématique qui me motive  dans le but de bénéficier de l’expérience des agents, participer à la protection de l’Environnement et rencontrer les acteurs du territoire.

Pourquoi les Pyrénées ? Originaire du Pays Basque, les paysages sont différents mais j'aime les montagnes, les sensations qu'elles offrent et les écosystèmes qu’elles abritent.

Ces huit mois passés dans le secteur de Luz-Gavarnie, représentent pour moi une expérience intéressante et inoubliable : les randonnées avec des vues imprenables, les observations d’animaux à distance, de riches rencontres. J'ai appris énormément sur moi-même et les autres. J'ai pu à la fois me rendre utile et être valorisée, tout en gardant une certaine liberté. »

Martin Daviot, service civique en vallée d’Ossau :

« Titulaire d'un BTS en Gestion et Protection de la Nature et d'une Licence franco-italienne en Sciences humaines et sociales, mon engagement en Service Civique au sein du Parc National des Pyrénées m’a offert la possibilité de parachever mon parcours universitaire, par une insertion professionnelle de qualité, d'utilité publique, valorisante personnellement et humainement.

Montagnard et apiculteur, l’engagement volontaire m’a amené à rencontrer, échanger et construire avec l’ensemble des acteurs du territoire, piliers du dynamisme valléen.

La diversité des missions menées a été un moyen inégalé de mettre en pratique l'ensemble de mes compétences en animation, d’approfondir mes connaissances naturalistes, et d’appréhender concrètement un territoire exceptionnel et préservé.

Une expérience riche et valorisante pour la poursuite de mes projets professionnels ! »

Sophia Munro, alors service civique en vallée d’Aspe :

« Ma mission principale en tant que service civique au Parc national des Pyrénées était l’éducation à l’environnement et l’animation, mais le travail de garde moniteur étant tellement varié, il m’a été impossible de me cantonner à ma mission. Passer 7 mois au cœur de la vallée d’Aspe en présence des agents a été une expérience plus qu’enrichissante tant au niveau naturaliste que social. Ils ont su mettre en avant et faire part de leurs compétences et expériences personnelles et professionnelles, me permettant de profiter et d’apprécier pleinement l’environnement qui nous entoure, et donc d’en tirer le maximum lors des sorties sur le terrain. Cela a donc renforcé mes connaissances et expériences en lien avec mon projet professionnel, qui a toujours été de travailler pour l’écologie et l’environnement ; j’ajouterais même que grâce à ce service civique, j’ai pu affiner mon choix de métier vers lequel je souhaite me diriger. »

Estelle Gallur, alors service civique en vallée de Cauterets :

« Le service civique a éveillé mes sens, mon odorat, ma vue, mon ouïe et mon toucher. J’ai appris énormément sur l’environnement, sur la faune, la flore. Cette expérience va me permettre d’évoluer dans ma vie professionnelle et personnelle. Aussi, j’ai appris « l’art nature » et « l’art de la patience », c’est une formation que je n’oublierai pas. »