Parc national des Pyrénées
-A +A
Share
Le 31/08/2018
Faune
© A. Garnier - Parc national des Pyrénées

A 3 mois déjà, le cabri d’Anna aime toujours se délecter de quelques tétées. Elles se font pourtant de plus en plus rares puisque les petits introduisent progressivement les végétaux dans leur alimentation: lichens, graminées, rhododendrons…

Dans les premières semaines de vie, le lait de la mère apporte aux nouveau-nés les protéines de l’immunité. Cet aliment très riche leur permet également d’avoir une croissance rapide.

A la fin de l’été, les cabris seront sevrés. Cela n’empêchera pas certains de revenir téter de temps en temps, quand maman le voudra bien, jusqu’à la naissance du prochain cabri au printemps suivant. ;-)

Suivez l'actualité des bouquetins ibériques sur Bouquetin Pyrénées

Photo : Alexandre Garnier/ Parc national des Pyrénées