Parc national des Pyrénées
-A +A
Share
Le 13/03/2018
Education à l'environnement

 

Préambule à tout plan d’actions de lutte contre le réchauffement climatique, le diagnostic des émissions de gaz à effet de serre des activités du territoire, réalisé en 2012 par le Parc national, a mis en évidence la part prépondérante des déplacements : 45% des émissions de gaz à effet de serre proviennent de la mobilité sur le territoire.

Le Plan Climat Energie 2015-2020 défini en concertation avec les acteurs du territoire, comprend une orientation mobilité avec un axe « Proposer des alternatives à l’usage individuel de la voiture ».

Le Parc national des Pyrénées s’engage dans une démarche de mobilité durable.

Afin de mieux connaître les habitudes de déplacements des habitants et travailleurs du Parc national et identifier les actions alternatives à la voiture en solo qu’ils seraient prêts à adopter (autostop sécurisé, covoiturage, vélo à assistance électrique, télétravail, etc…), le Parc national a mené une étude sur la mobilité à l’échelle de son territoire.

Ainsi :

380 personnes qui travaillent (ou étudient) et/ou vivent dans l'aire optimale d'adhésion du Parc national des Pyrénées, et qui ont plus de 15 ans ont été interrogées
Plusieurs cartes de flux de déplacement et des dessertes en transport en commun selon les horaires ont été réalisées
Des entretiens avec des acteurs clés ou des utilisateurs de vélos électriques ont permis d’affiner l’analyse

Est ressorti de ce travail mené d’avril à septembre 2017, un diagnostic des solutions de mobilité existantes sur le territoire ;

Cette étude démontre que le recours à la voiture est prépondérant mais que les habitants ou travailleurs sont prêts à changer leurs habitudes notamment pour le co-voiturage si celui-ci est sécurisé. Les cartes de flux ont mis en exergue les principaux axes de déplacement dans la vallée des Gaves sur l’axe Bagnères de Bigorre-Tarbes. Les horaires de bus semblent en revanche peu adapté dans certaines vallées qui ne sont pas desservis aux heures classiques de départ ou de retour de travail.

Depuis 2016, l’établissement incite à l’utilisation des déplacements électriques en milieu rural de montagne : quatre « packs mobilité » composés de trois véhicules électriques en autopartage en gestion partagée avec les communes de Luz Saint-Sauveur, Bedous et Saint-Lary Soulan et de douze vélos électriques, en prêt gratuit aux habitants pendant un mois. 

Plus d’infos sur la lutte contre le réchauffement climatique par le Parc national des Pyrénées :

www.pyrenees-parcnational.fr/fr/des-actions/encourager-lexcellence-envir...