Parc national des Pyrénées
-A +A
Share
Le 17/08/2020

Alimentant l’imagination et parfois les craintes, les chauves-souris sont avant tout des animaux à découvrir et à protéger.

Murin de Natterer © J. MAINGUENEAU - Parc national des Pyrénées
Murin de Natterer © J. MAINGUENEAU - Parc national des Pyrénées

 

La Nuit internationale de la chauve-souris, organisée par la Société française pour l’étude et la protection des mammifères (SFEPM), est l’occasion rêvée de mieux les comprendre. (www.nuitdelachauvesouris.com).

Petit test Vrai/ Faux :

Les chauves-souris d’Europe sucent le sang ? Faux en Europe, elles sont insectivores. Vrai en Amérique du Sud, pour trois espèces de chauves-souris.

Les chauves-souris peuvent se prendre dans nos cheveux ? Faux. Leur vol est précis et leur système de guidage par ultrasons (écholocalisation) permet de détecter des objets d’une grande finesse.

Les chauves-souris sont aveugles ? Faux. Les chauves-souris utilisent leur vue pour se repérer. Elles peuvent d’ailleurs être éblouies ou perturbées par l'éclairage artificiel extérieur. L’écholocalisation est privilégiée lors de la chasse ou de déplacements en zone inconnue.

Petit Rhinolophe © J. Démoulin - Parc national des Pyrénées

Si vous avez moins de trois bonnes réponses (…), plus d’hésitation, il vous faut participer à la soirée proposée par le Parc national des Pyrénées dans le cadre de la Nuit internationale de la Chauve-souris:

 

Vendredi 4 septembre 2020 à 20h30

Devant la Maison du Parc national et de la vallée à Arrens - Marsous

 

Partez à la découverte du monde des chauves-souris en compagnie de Fanny BARBE, garde-monitrice du Parc national des Pyrénées qui vous guidera pour une déambulation dans les rues du village à l’écoute des chauves-souris permise grâce à un détecteur à ultra-sons.

Cette sortie gratuite est organisée uniquement en extérieur, sans inscription. Elle sera annulée en cas de pluie.

Prévoyez une frontale et des vêtements chauds.

Plus d’informations au 07.87.81.65.78

Murin en vol © M. Cadu - Parc national des Pyrénées

Le Parc national des Pyrénées, un espace exceptionnel de diversité d’espèces.

Sur les trente-quatre espèces de chiroptères que comptent le territoire français, vingt-six sont présentes sur le territoire du Parc national des Pyrénées.

Même si les chauves-souris sont présentes sur tout le territoire du parc national, quelques sites remarquables sortent pourtant de l’ordinaire car ils abritent de grandes colonies :

- Vallée de Luz-Gavarnie - Pont Napoléon : une colonie de presque 200 individus de Petits et Grands Murins a élu domicile durant la période estivage dans cet ouvrage d’art. D’autres espèces utilisent également ce gite artificiel suspendu au-dessus du gave de Pau, citons à ce titre le petit et grand Rhinolophe, ou encore la Pipistrelle commune.

- Vallée de Cauterets - Vieux Pauzes et ses anciens thermes : regorge de presque 800 Petits Rhinolophes. Le site abrite également en période d’estivage, du Rhinolophe euryale, du Murin ou encore du Minioptère de Schreiber.

- Vallée d’Ossau - grotte d’Espalungue : cette cavité abrite plusieurs milliers de Minioptère de Schreiber. On y rencontre également d’autres espèces telles que les petit et grand Murins, les Petit et Grand Rhinolophes, le Rhinolophe euryale et le Murin de Daubenton.

Les actions du Parc national des Pyrénées en faveur des chiroptères

Les agents du Parc national des Pyrénées mènent des missions de connaissance et de préservation de ces espèces à haute patrimonialité, en préservant leurs habitats et en suivant l’évolution de leurs populations. Pour ce faire ils assurent notamment :

- le suivi des gîtes* à chiroptères : Gîtes de reproduction, d’hibernation, d’estivage et de transit, les gardes-moniteurs procèdent à divers comptages au cours de l’année afin de suivre l’évolution des populations.

- la prospection de gîtes potentiellement favorables : découvrir de nouveaux gîtes afin de mieux appréhender la répartition spatiale et temporelle des espèces présentes sur le territoire du parc.

- de l’information et de la sensibilisation du grand public : conférences, rencontres sur  le terrain,… Afin de faciliter la cohabitation des hommes et des chauves-souris, les agents du Parc national apportent des conseils et accompagnent également les particuliers pour concilier la préservation des gîtes des chauves-souris et la protection de leur grange, maison,… Les chauves souris élisent parfois domicile dans les habitations humaines et causent parfois quelques légers désagréments. Pourtant des solutions simples existent pour cohabiter comme par exemple la pose de bâches plastiques sous les colonies, celles-ci permettant de préserver vos planchers. Très riche en azote, celui-ci pourra être récolté et servir d’engrais naturel dans les jardins.

Le site « SOS chauves-souris » est également une manne d’informations pratiques  www.sfepm.org/SOSChiropteres.htm

 

Pour plus de renseignements sur les chiroptères dans les vallées, des gardes-moniteurs du Parc national des Pyrénées référents sont à votre disposition :  

Secteur Aspe :             Frédéric Chavagneux : 05 59 34 97 64

Secteur Ossau :            Jérémy Maingueneau : 05 59 05 41 59

Secteur Azun :              Fanny Barbe : 05 62 97 98 25

Secteur Cauterets :       Marc Empain : 05 62 92 62 30

Secteur Luz/ Gavarnie : Philippe Fontanilles : 05 62 92 83 61

Secteur Aure :              Germain Besson : 05 62 39 40 91