Parc national des Pyrénées
-A +A
Share
Le 13/02/2017
Faune

Discrètement, se préservant de tous pas inutiles, le Lagopède alpin occupe, en hiver, aux alentours de 2 000 mètres d’altitude, les éboulis orientés au sud, dégagés par le vent.

Ce galliforme est présent sur l’ensemble des vallées du Parc national. Le secteur d’Aspe marque la limite de répartition sur la partie occidentale des Pyrénées, de ce petit oiseau emblématique des milieux d’altitude.

Vêtu d’un plumage blanc gonflé d’air pour l’isoler des grands froids, ses pattes emplumées jusqu’au bout des doigts, jouent le rôle de raquettes dans la neige poudreuse, laissant des empreintes proches de celles du lièvre d’où son nom, lagopède signifiant « pied de lièvre ».

Principalement végétarien, son alimentation hivernale se compose essentiellement de bourgeons, chatons de bouleau ou brindilles de saule.

Images réalisées par Laurent Nédélec - Parc national des Pyrénées