Parc national des Pyrénées
-A +A
Share
Le 27/11/2017
Patrimoines

C’est à la tombée du jour qu’une vingtaine de personnes se sont réunies, jeudi 17 novembre dernier, autour d’un bâtiment remarquable de Cauterets pour saluer l’attribution d’un label et le travail d’un grand architecte. La neige tombée récemment accentuait la dimension architecturale du bâtiment aux lignes pures, posé en travers de la vallée.

La face sombre des murs en parement pierre de granit, la structure en sapin et la couverture en ardoise locale sont la signature d’un geste architectural fort. Chargé du projet par le Parc national des Pyrénées, l’architecte et urbaniste Bernard Huet (1932-2001) a souhaité « que l’appareil soit aussi proche de celui des murs de soutènement qui accompagnent les cascades du Pont d’Espagne » (Santelli Serge, Paris, 2003).

Ainsi fut pensé le bâtiment d’accueil du Parc national des Pyrénées à Cauterets (Puntas).

Symbole du passage de la frénésie urbaine vers un monde de contemplation et de calme, vingt-deux ans après son inauguration, cette œuvre architecturale majeure reçoit une reconnaissance nationale avec l’obtention du label du Patrimoine du XXème siècle.

C’est alors que monsieur le Maire de Cauterets, Michel Aubry, ne manqua pas de rappeler l’histoire singulière de ce bâtiment, en particulier parce qu’il modifiait ainsi en profondeur la manière de pratiquer le site.

Le bâtiment d’accueil du Parc national des Pyrénées à Cauterets fait partie de la trace architecturale que la Parc national des Pyrénées a laissé depuis 50 ans, comme l’indiqua monsieur le Président du Parc national, Laurent Grandsimon, comme les maisons du Parc national et les espaces d’accueil et d’exposition qui ont été créés en faisant souvent appel à des architectes reconnus comme Edmond Lay.

Madame Colonel, architecte des Bâtiments de France, a honoré de sa présence cette manifestation. Par la reconnaissance de la valeur patrimoniale des bâtiments de moins de 100 ans, le Ministère de la Culture et de la communication met en lumière à l'attention du public, l'intérêt architectural du bâtiment d’accueil du Parc national, intérêt justifiant de le transmettre aux générations futures comme un élément à part entière du patrimoine du XXème siècle.