Parc national des Pyrénées
-A +A
Share
Le 11/04/2017
Faune
© Parc national des Pyrénées

Une mortalité massive d’amphibiens est observée depuis quelques semaines par les gardes-moniteurs du Parc national des Pyrénées.

D’abord constaté dans le Val d'Azun - Pyrénées, ce phénomène touche désormais Gavarnie - Pyrénées (laquet d’Holle).

Deux hypothèses sont avancées : un accident d’hibernation dû à un changement très brusque de température (sorties de leur hibernation, les grenouilles ont été terrassées par un retour du froid rapide) ou une épizootie foudroyante (pas de transmission à l’homme possible).

Des cadavres ont été envoyés pour autopsie à un spécialiste.

Si vous constatez des cadavres d’amphibiens en nombre (plusieurs dizaines), n’hésitez pas à :

- Prendre une photo globale du site. Evitez de vous approcher trop près de la zone humide et de passer d’une zone humide à une autre afin de ne pas servir de vecteur pour la prolifération d’une éventuelle maladie (désinfection des chaussures conseillée).

- Prendre contact avec le Parc national des Pyrénées

jerome.lafitte@pyrenees-parcnational.fr

- et renseigner l’observation sur le site : www.alerte-amphibien.fr

Merci de votre collaboration