Parc national des Pyrénées
-A +A
Share

Collaborer avec les partenaires et les citoyens

Soucieux de mener une politique de connaissance ambitieuse, le Parc national des Pyrénées développe la mutualisation des savoirs, savoir-faire et moyens techniques et humains par le biais de partenariats profitables à tous et pour tous.
Inventaire dans le cadre du programme ABC (Atlas de la Biodiversité Communale) © O. Jupille - Parc National des Pyrénées
Inventaire dans le cadre du programme ABC (Atlas de la Biodiversité Communale) © O. Jupille - Parc National des Pyrénées

Avec le monde de la recherche

Le Parc national des Pyrénées n’est pas un organisme de recherche, mais il développe des partenariats pour initier des travaux de recherche en vue de comprendre le fonctionnement et les problématiques de son patrimoine et gérer au mieux le territoire. Un certain nombre de programmes de recherche sur les Pyrénées répondant à des besoins de connaissance ou des questionnements sont ainsi soutenus techniquement et/ ou financièrement par le Parc national des Pyrénées.

Par exemple :

  • la recherche archéologique menée en partenariat avec le Laboratoire FRAMESPA de Toulouse,
  • la paléo-environnement menée en partenariat avec le laboratoire GEODE de Toulouse. Ce programme a permis de comprendre et reconstituer l’évolution des écosystèmes soumis aux effets conjugués de l’homme et du climat,
  • l’aide à l’élaboration de protocoles robustes d’un point de vue méthodologique par exemple afin de comprendre pourquoi une population d’espèce décline (exemple de la Subulaire aquatique) ou suivre les évolutions de la population de grand tétras ou d’isard du Parc national des Pyrénées.

Le Parc national des Pyrénées finance par ailleurs la réalisation de thèses sur des sujets tels que l’analyse comportementale du Bouquetin ibérique ou du Vautour fauve. Enfin, il favorise l’accueil d’équipes de recherche afin de démultiplier les actions de connaissance sur son territoire.

Avec les partenaires techniques institutionnels et associatifs

Assurant ainsi une présence plus importante sur le terrain, nombre de travaux d’inventaires et de suivis sont menés en collaboration avec les partenaires techniques institutionnels (DREAL, Office national de la chasse et de la faune sauvage, Office national des forêts, Office national de l’eau et des milieux aquatiques…) et un tissu associatif très présent et très dynamique sur la zone du Parc national  (Amis du Parc national des Pyrénées, nombreuses associations de protection de la nature, fédérations départementales de la chasse, fédérations départementales de la pêche…). Grands tétras, chiroptères, Desman, vautours percnoptère, gypaète barbu, aster, subulaire aquatique, glaciers... sont des exemples parmi d’autres de suivis assurés en collaboration avec les partenaires techniques.  

Avec les citoyens

Afin d’enrichir la connaissance de la biodiversité du Parc national des Pyrénées et favoriser l'appropriation par chacun des enjeux de sa conservation, les citoyens et habitants sont invités à participer à des protocoles de sciences participatives tels que "Sauvages de ma rue" (inventaire et suivi des plantes des milieux urbains et peri-urbains) et "Spipoll" (recensement et suivi des insectes pollinisateurs). Le programme Atlas de la biodiversité communale (ABC) s'appuie sur ces sciences participatives.

Mobilisés pour réaliser des inventaires ou des suivis, citoyens et habitants apportent ainsi leur contribution, aux côtés de professionnels de l’environnement.