Parc national des Pyrénées
-A +A
Share

Paysages d'exception

Les paysages du Parc national des Pyrénées ont été façonnés au cours du temps par les processus naturels et l’action des sociétés humaines qui ont habité et utilisé ces espaces. Ils sont aujourd’hui appréciés et reconnus.
Aiguilles d'Ansabère, vallée d'Aspe © J. Démoulin - Parc national des Pyrénées
Aiguilles d'Ansabère, vallée d'Aspe © J. Démoulin - Parc national des Pyrénées

6 vallées, 6 décors

Le Parc national des Pyrénées s'étire d'ouest en est sur une centaine de kilomètres.

Six vallées principales se succèdent, chacune avec sa personnalité :
- la vallée d'Aspe et ses vastes forêts, dernier bastion de l'ours,
- la vallée d'Ossau sa voisine, haut lieu du pastoralisme,
- le val d'Azun ou vallée d'Arrens dominé par le Balaïtous (3 144m),
- la vallée de Cauterets, théâtre de cascades spectaculaires,
- la vallée de Luz-Gavarnie et ses cirques mondialement connus,
- la vallée d'Aure et la Réserve Naturelle du Néouvielle, la plus à l'est, possède les forêts de pins a crochets les plus hautes d'Europe.

Les Pyrénées, une frontière naturelle

Plus qu'une frontière, les montagnes forment une véritable barrière climatique. L'influence océanique apporte au versant nord français un temps doux et humide, les vents du sud donnent au versant espagnol un aspect aride.

Le Parc national des Pyrénées possède une frontière commune de 15 kilomètres avec son homologue espagnol, le Parc national d'Ordesa et du Mont Perdu. Le massif franco-espagnol Gavarnie-Mont Perdu a été inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial par l'UNESCO sous le nom de Pyrénées Mont Perdu Cirques et Canyons en 1997. Un site distingué pour son patrimoine naturel (canyons et paysages spectaculaires) et culturel (organisation sociale et économique des vallées dès le Moyen Age).

Des paysages à protéger

La combinaison d’éléments naturels spectaculaires (cirques et vallées glaciaires, lacs d’altitudes, pics emblématiques…) et de l’empreinte des activités humaines (agricoles, industrielles et touristiques) offre aux regards des paysages variés.

Les roches sédimentaires et cristallines " bousculées " par les mouvements tectoniques, les glaciations et l'érosion donnent naissance à des paysages d'exception : successions de lacs, cascades vertigineuses, immenses falaises, gorges difficilement pénétrables… Le patrimoine bâti et les infrastructures s’intègrent souvent harmonieusement à ces paysages.

Cependant, l’augmentation de la pression touristique et la déprise agricole menacent aujourd’hui cet équilibre fragile. Des mesures de protection et des aides apportées à certaines activités, en particulier agricoles, visent à préserver ces paysages emblématiques et à accompagner leur évolution.