Parc national des Pyrénées
-A +A
Share

Quels projets peuvent être aidés pour l'année 2022 ?

Au titre du maintien de la qualité des paysages

  • Réalisation d’études et de travaux en faveur du paysage :

- affichage public (charte de signalétique, règlement local de publicité, mise en place d’une nouvel signalétique),

- plans de paysages,

- inventaire des points noirs paysagers,

- résorption de points noirs paysagers,

- intégration paysagère des nouveaux bâtiments agricoles.

Au titre du développement harmonieux des bourgs et des villages

  • Réalisation d’études et de travaux pour améliorer le cadre de vie au sein des villages :

- plan de référence, études préalables aux travaux,

- réhabilitation des espaces publics à caractère patrimonial, des entrées de bourg,

 - réhabilitation d’un élément du patrimoine bâti (lavoir, abreuvoir, fontaine, moulin, cabane, église, muret…).

 

Le Parc national des Pyrénées doit être associé en amont des projets et dans leurs phases de mise en œuvre. Le projet doit être suivi par les Conseil en Architecture, Urbanisme et Environnement (CAUE) et les préconisations d’aménagements formulées doivent être prises en compte.

Au titre de l'animation de la vie locale et culturelle

  • Réalisation d’étude ou de travaux en faveur du patrimoine culturel :

- études ou inventaires sur le patrimoine culturel matériel et immatériel,

- réalisation de travaux de préservation ou de réhabilitation des patrimoines culturels.

 

  • Soutien aux manifestations :

- projets de création artistique contemporaine permettant la valorisation des patrimoines, des savoir-faire et des usages locaux, (financement de deux créations artistiques contemporaines au plus pour le même porteur de projet),

- création de manifestation ou d’évènement (forum, colloque) permettant la valorisation des patrimoines, des savoir-faire et des usages locaux (financement au plus des deux premières éditions),

- organisation de manifestation périodique (fêtes locales, salons) permettant la valorisation des patrimoines, des savoir-faire et des usages locaux (financement au plus des deux premières éditions),

- équipements nécessaires pour l’éco responsabilité des manifestations (un seul dossier pour la période).S’agissant du soutien aux manifestations, les aides financières octroyées par le Parc national des Pyrénées sont des aides au démarrage de nouveaux projets et elles ne couvrent pas des actions récurrentes (exemple de manifestation annuelle).

 

En outre, le Parc national des Pyrénées doit être associé en amont des projets et dans leurs phases de mise en œuvre. Les manifestations pour lesquelles un partenariat a été noué avec le Parc national des Pyrénées sont prioritaires à l’octroi d’un financement.

Au titre de la gestion de la ressource en eau

  • Réalisation d’études et de travaux visant à améliorer la ressource en eau :

- étude de faisabilité, expérimentation pour mettre en place une alternative au salage

- inventaire, diagnostic et mise aux normes d'installations de traitement des eaux usées des routes,

- études et opérations visant à réduire la consommation d'eau potable (récupération des eaux pluviales, sensibilisation des particuliers aux pratiques économes),

- travaux d’assainissement écologique dans les sites isolés d’intérêt collectif (refuges, parking, cabanes pastorales, etc…).

Au titre de la valorisation des produits et des services de qualité liés à la marque "Esprit parc national - Pyrénées"

- conception d’outils de sensibilisation et de valorisation des patrimoines,

- conception de produits ou services innovants ou inter filières,

- investissements améliorant la qualité environnementale de l’offre marqué Esprit parc, habitation légère de loisirs éco construite, aménagements paysagers ou favorisant la biodiversité, outils d’interprétation des patrimoines (10% du montant global de l’opération avec un plafond de 2 000 €).

Au titre du maintien du développement d'un agro-pastoralisme durable, agro-écologique et éco-responsable, permettant un entretien des patrimoines

 

 

En estive (aide à la présence et au travail des hommes) :

- étude et animation en vue de la gestion environnementale des estives,

- création / rénovation de cabanes pastorales,

- aménagements pastoraux permettant une amélioration des conditions de travail et de gestion des espaces naturels.

Dans les zones intermédiaires et fonds de vallées (amélioration des conditions de gestion de l’espace agricole, dans le cadre d’un Projet Agro-environnemental et Climatique - PAEC), accompagnement des pratiques respectueuses de l’environnement et des patrimoines :

- étude et animation en vue de la préservation et de la mise en valeur du foncier agricole (mise en place d’associations foncières pastorales, de bornages),

- restauration de prairies naturelles,

- réhabilitation de granges foraines, du patrimoine bâti et travaux paysagers.

Au titre de la pérennisation et du développement d'une activité forestière durable

- mise en place de stratégies locales de développement de la filière forêt-bois (charte forestière, plan de développement de massif, schéma de mobilisation des bois),

- plan d'approvisionnement (bois énergie notamment),

- promotion du matériau bois et de son usage,

- sensibilisation aux différentes fonctions de la forêt.

Au titre du développement d'un tourisme durable, accessible à tous, pour une valorisation des patrimoines

Etudes et aménagements en faveur de l’amélioration de l’accueil, des services et de la gestion environnementale sur les sites d’accueil :

- études préalables aux aménagements de site,

- investissements en faveur d’une limitation des impacts sur l’environnement (gestion de l’eau, des déchets, …),

- investissements en faveur d’une mobilité durable ou d’une meilleure gestion des flux,

- aménagements paysagers.

Au titre des actions liées à la préservation du patrimoine naturel

Réalisation d’études et de travaux visant à la préservation de la biodiversité :

- études ou inventaires sur le patrimoine naturel,

- travaux de rétablissement des continuités écologiques,

- plans de circulation (études),

- restauration des milieux naturels (zones humides, pelouses et landes, forêts) ou d’habitat d’espèces emblématiques rares ou menacées,

-  préservation des variétés et races locales,

- lutte contre les espèces exotiques envahissantes,

- soutien aux techniques alternatives d’exploitation forestière intégrant la préservation des vieux bois.

Au titre du soutien à l'éducation à l'environnement

- projets d’animation et d’éducation à l’environnement, échanges scolaires transfrontaliers,

- création d’outils pédagogiques, expositions itinérantes.

Au titre de la valorisation et de l'interprétation des patrimoines

- études et travaux pour la création d’espaces muséographiques sur les patrimoines,

- études et travaux pour la création de sites, de sentiers ou de routes d’interprétation des patrimoines.