Parc national des Pyrénées
-A +A
Share

Le territoire du Parc national

Carrefour d'influences climatiques entre Atlantique et Méditerranée, le Parc national des Pyrénées est riche d'une diversité de sites naturels, culturels et paysagers et abrite une flore et une faune variées, aux nombreuses espèces endémiques et emblématiques.
Réserve naturelle nationale du Néouvielle, vallée d'Aure © G. Besson - Parc national des Pyrénées
Réserve naturelle nationale du Néouvielle, vallée d'Aure © G. Besson - Parc national des Pyrénées

Un patrimoine exceptionnel au coeur d'un projet de développement durable

Le Parc national des Pyrénées est le troisième parc national français à avoir vu le jour par décret du 23 mars 1967. La France compte aujourd’hui 10 parcs nationaux sur son territoire, dont 3 en outre-mer. Ces espaces naturels ont été classés en parc national de par leurs richesses naturelles et culturelles exceptionnelles.

Un Parc national de montagne

Le Parc national des Pyrénées s’étire sur 100 kilomètres, sur 6 vallées, 2 départements (Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées) et 2 régions (Nouvelle Aquitaine et Occitanie), du Gave d’Aspe à la Neste d’Aure, le long de la crête frontière qui l’unit à l’Espagne. Son territoire s’étend sur 45 707 hectares pour la zone cœur, 128 400 hectares pour l’aire d’adhésion et 206 352 hectares pour l’aire optimale d’adhésion. Côté espagnol lui répondent le Parc national d'Ordesa et du Mont Perdu, créé en 1918, des réserves nationales de chasse et la réserve de biosphère du rio Ara.

Le coeur du Parc national s'étend sur des territoires d'altitude ne descendant jamais en dessous de 1 067 mètres et culminant à 3 298 mètres d’altitude à la Pique Longue du Vignemale. Il abrite des paysages extrêmement variés ; immense massif calcaire de Gavarnie ou montagne granitique de Cauterets, élégante silhouette d’origine volcanique du pic du Midi d’Ossau ou vallons secrets boisés de la vallée d’Aspe.

Fruits de débats passionnés qui présidèrent à sa création, son périmètre répond à des logiques mêlant écologie et politique, ce qui explique sa faible largeur (de 0,8 à 10 kilomètres) et son implantation en altitude.

Réserves naturelles et site classé UNESCO

Le Parc national des Pyrénées a également pour mission la gestion de deux réserves naturelles bien que situées hors du coeur du Parc national : la Réserve naturelle nationale du Néouvielle (2 313 hectares) en vallée d’Aure et la Réserve naturelle nationale des vautours fauves d’Ossau (83 hectares).

Cirque de Gavarnie, inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l'Unesco, vallée de Luz-Gavarnie © P. Meyer - Parc national des Pyrénées

Le site "Pyrénées Mont Perdu, cirques et canyons" a été inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l'Unesco en 1997 au double titre de patrimoine naturel et culturel. Les cirques de Gavarnie, Estaubé, Troumouse et Barroude, versant français et les canyons d'Aniscle, Ordesa, Escuain,et Pineta, versant espagnol représentent des phénomènes naturels et des exemples représentatifs des grands stades de l'histoire de la Terre. Ils sont d'une importance esthétique sur le plan paysager.

Ce site est aussi considéré par l'Unesco comme "un paysage culturel évolutif vivant".

L'Unesco a ainsi reconnu l'histoire exceptionnelle des communautés pastorales montagnardes.

Deux zones géographiques : le coeur et l’aire d’adhésion

Comme tous les parcs nationaux, le Parc national des Pyrénées se compose d'un "coeur" et d'une "zone d'adhésion".

Carte détaillée du Parc national des Pyrénées

Le coeur, une zone protégée

Le coeur du Parc national des Pyrénées, dépourvu d’habitants permanents, fait l’objet d’une réglementation spécifique afin de préserver la biodiversité et le caractère exceptionnel des patrimoines naturel, culturel et paysager du Parc national. Sur ce territoire de 45 707 hectares, s’exercent des activités traditionnelles telles que le pastoralisme et la sylviculture. Le coeur se développe sur le territoire administratif de 15 communes (6 communes en Béarn et 9 en Bigorre). Les collectivités sont propriétaires de 97% de cet espace.

Une aire d’adhésion

Dans l'aire d'adhésion, le Parc national des Pyrénées est un partenaire permanent de la vie locale. Une charte, projet concerté de territoire, a été élaboré par le Parc national des Pyrénées et les acteurs des vallées. Elle définit les objectifs de protection du coeur du Parc national et les orientations de mise en valeur et de développement durable des vallées : maintien de la qualité paysagère, aménagement des villages, soutien à la gestion des estives et à la valorisation des produits de l’agriculture locale, développement de l’activité forestière, gestion de l’accueil sur les grands sites touristiques, sensibilisation du public, conservation des patrimoines naturel et culturel, préservation de la ressource en eau. En 2016, 65 communes ont choisi d’adhérer à la charte et d’être partenaires du Parc national et composent l’aire d’adhésion.