Parc national des Pyrénées
-A +A
Share
Le 29/11/2022
Entre cabanes, sépultures, poteries, cromlechs (cercles de pierre) … les traces de l’occupation humaine témoignent d’une culture pastorale forte depuis des millénaires, sur la montagne pyrénéenne.
Ces vestiges participent à la compréhension de la dynamique et de l’activité des populations.
Vestiges pastoraux au Liantran (Val d'Azun) © L. CAZABET - Parc natioanl des Pyrénées
Vestiges pastoraux au Liantran (Val d'Azun) © L. CAZABET - Parc natioanl des Pyrénées

Bious-Artigues, Anéou, Troumouse, Liantran, Maspêtre (Borce - vallée d’Aspe) pour ne citer qu’eux, des témoignages de la richesse patrimoniale archéologique présents sur le territoire du Parc national des Pyrénées;

Dans un souci de préservation de ce patrimoine culturel, le Parc national assure une mission d’intérêt général par l’inventaire et la mise en œuvre d’actions de conservation de ces mémoires.

En partenariat avec les services régionaux d’archéologie d’Aquitaine et d’Occitanie, les vestiges archéologiques révélés sont relevés sur le terrain par les gardes-moniteurs en zone cœur du Parc national. Leur localisation et descriptif sont saisis dans une base de données et mis à disposition des services de l’Etat.

A ce jour, près de 280 sites ont ainsi été inventoriés essentiellement en vallée d’Aspe et en vallée d’Ossau.

Soumis au temps qui passe (envahissement par la végétation, érosion…) et aux impacts des activités humaines (débardage de bois, broyage de végétation, pillage…), ce patrimoine archéologique est fragile.

Pour le conserver, le Parc national mène des actions adaptées aux types de menace qui pèse sur lui.

Ainsi, en vallée d’Aspe, les agents du secteur sont mobilisés pour repérer et organiser des opérations de protection.

Référent en la matière, Frédéric Chavagneux, garde-moniteur, a dirigé les récentes opérations.

 

Les tumulus de Maspêtre :
Les tumulus préservés après les travaux © Parc national des Pyrénées
Délimitation du secteur à préserver des travaux © Parc natioanl des Pyrénées

Afin de reconquérir le potentiel fourrager pour estives de la clairière de Maspêtre (commune de Borce), le Groupement Pastoral de Couecq-Espélunguère souhaitait procéder au broyage de la végétation de ce secteur en zone cœur du Parc national.

En amont de ces travaux, les quatre tumulus localisés sur ce secteur et qui constituent une nécropole remarquable, ont été protégés.

Les vestiges archéologiques ont été balisés afin de les soustraire au passage du broyeur.

Le tumulus dolménique de Borce

Monument funéraire de 8 mètres de diamètre, le tumulus dolménique de Borce fut découvert dans les années 2000. Il présente en son centre, une chambre funéraire caractéristique.

Avec le temps, il est envahi par la végétation et de nombreux hêtres s’y implantent.

Tumulus dolménique de Borce (vallée d'Aspe) avant la coupe © Parc national des Pyrénées
Tumulus dolménique de Borce (vallée d'Aspe) pendant la coupe © Parc national des Pyrénées
Tumulus dolménique de Borce (vallée d'Aspe) après la coupe © Parc national des Pyrénées

Une journée durant, les arbres les plus menaçants ont été tronçonnés et débités, les fûts et les branches rangés.

Sur ce site, une barre à mines aillant servi par le passé à « visiter » ce site a été retrouvée au milieu de la végétation …

Tumulus © D. PENIN - Parc national des Pyrénées

Un tumulus est un grand amas artificiel de terre et/ ou de pierres élevé au-dessus d'une sépulture, parfois surmonté d'un monument ou d'un trophée. Il peut-être de formes divers.