Parc national des Pyrénées
-A +A
Share
Le 12/11/2019

Le Parc national de forêts, situé entre Champagne et Bourgogne, est officiellement créé ce jeudi 7 novembre 2019 !
Une excellente nouvelle pour le réseau des parcs nationaux de France, rattaché à l’Agence française pour la biodiversité, qui accueille avec enthousiasme ce 11ème territoire d’exception au service de la biodiversité.

La plus grande forêt redevenue sauvage en France

Fruit d’une concertation d’une dizaine d’années avec l’ensemble des acteurs du territoire, le Parc national de forêts est dédié à la connaissance, la préservation et la valorisation des forêts feuillues de plaine.
Situé sur les régions Bourgogne-Franche-Comté et Grand-Est, le Parc national de forêts couvre 241 000 hectares au total, dont plus de 56 000 hectares classés en zone cœur, composée à 95% de forêts.

L’ancienneté et le caractère exceptionnel des forêts qui composent son territoire - 80 % des espaces boisés actuels étaient déjà présents à l’époque de la Révolution française - justifient pleinement son classement en « parc national ».

Cette spécificité a conduit à la création de la première « réserve intégrale forestière » de France et d'Europe. Elle attirera de nombreux scientifiques, des forestiers et bien d’autres curieux encore pour suivre et comprendre les évolutions de la forêt face au changement climatique et pour observer la renaturation d’une forêt exploitée.

Présentation du Parc national des Forêts

Un monde d'émerveillement

Situé sur la ligne de partage des eaux entre la Seine et le Rhône (départements de Haute-Marne et de Côte-d’Or), le Parc national de forêts est un immense château d’eau : il concourra à la préservation de la ressource en eau. Les résurgences, les cascades et marais tufeux, « constructions » calcaires naturelles, constituent une autre de ses particularités remarquables.

La forêt giboyeuse accueille un grand nombre d’ongulés (cerf, chevreuil, sanglier) et les rares populations françaises de cigognes noires et de chats forestiers de métropole mais aussi une flore remarquable, notamment la nivéole de printemps, le lis martagon ou le sabot de Vénus.

Le territoire est également dépositaire d’une histoire riche et parfois mouvementée : les tribus celtes, les templiers, les ordres monastiques et la métallurgie sont autant d’époques et de modes de vie qui se sont succédé. Ces activités ont façonné les paysages qui s’offrent au regard des visiteurs. Les 127 villages qui s’égrainent au fil des rivières sont de belle facture avec leur façade en pierre de Bourgogne.

Action phare du Plan biodiversité, l’aboutissement de ce projet marque l’ambition de la France de renforcer la protection des espaces naturels.
« La naissance de ce 11ème parc national est une très grande fierté pour le territoire mais aussi pour tout notre pays. Il deviendra l’un des plus grands espaces protégé de forêts de plaines d’Europe et contribuera à notre ambition nationale sur les aires protégées » a déclaré Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire.

Pour suivre toute l'actualité du Parc national de forêts : www.forets-parcnational.fr

 

Les chiffres clés sur le Parc national de forêts

  • Une aire optimale d’adhésion de 241 000 hectares
  • Une zone cœur de plus de 56 000 hectares composée à 95% de forêts
  • Une réserve intégrale de 3 100 hectares
  • 127 communes comprises dans l’aire optimale d’adhésion, dont 60 partiellement en zone cœur
  • 80 % des forêts du Parc national étaient présentes à l’époque de la Révolution française
  • 20 % de la population française de cigognes noires nichent dans les forêts du Parc national
  • Plus de 100 marais tufeux, alchimie de l’eau et la géologie