Parc national des Pyrénées
-A +A
Share
Le 21/12/2021

Particulièrement sensible à l’altération de son habitat et aux activités humaines, la population pyrénéenne du Grand tétras connait au fil des décennies, d’importantes phases d’évolution contraires, allant de la quasi-extinction à un âge d’or.

Les mesures de suivi et de préservation mis en œuvre par les partenaires de l’Observatoire des Galliformes de montagne contribuent à stabiliser actuellement ses effectifs.

Grand Tétras © Christophe CUENIN - Parc national des Pyrénées
Grand Tétras © Laurent NEDELEC - Parc national des Pyrénées
Poule et Grand Tétras © Christophe CUENIN - Parc national des Pyrénées

 

Le Parc national des Pyrénées, partenaires de l’Observatoire, est engagé tout au long de l’année, dans la préservation du Galliforme de montagne.

A chaque saison, son action de suivi du Grand tétras :

Au printemps : suivi au chant permettant le comptage des coqs de Bruyère lors des parades nuptiales du printemps.

A la fin de l’été : comptage des poules et des poussins par le protocole scientifique de « suivi au chien ».

A l’automne : aménagement de zones de quiétude (Gavarnie en Hautes-Pyrénées et Somport en Pyrénées-Atlantiques), mise en place d’une cartographie d’itinéraires alternatifs (Réserve naturelle nationale du Néouvielle) et formation des professionnels de la montagne à la préservation du Grand tétras.

En hiver : tournée de surveillance afin de s’assurer du respect de la zone de quiétude par les randonneurs.

 

Retrouvez en images, les actions du Parc national des Pyrénées à l’entrée de l’hiver

 

Protéger le Grand Tétras au col du Somport, par cbapt