Parc national des Pyrénées
-A +A
Share
Le 11/07/2022
A Cauterets, les enfants de CM1/ CM2 de l’école élémentaire ont pris les choses en main !
Engagés et militants ©M. Hervieu - Parc national des Pyrénées
Engagés et militants ©M. Hervieu - Parc national des Pyrénées
Engagés et militants ©M. Hervieu - Parc national des Pyrénées

Guidés par leur enseignante et directrice d’école, Sylvie CHASSAGNE, en partenariat avec les communes, le Parc national et l’Office Français de la Biodiversité, ils travaillent à préserver et développer la biodiversité d’une parcelle proche de leur école. Une démarche participative qui s’inscrit dans leur développement de citoyens, acteurs de leur territoire et du développement durable.

Pour cette fin d’année scolaire, ils ont tenu à inviter leurs partenaires (Mairie de Cauterets, Parc national, OFB…) et les autres enfants de l’école qui demain, prendront la relèvent. Un après-midi sous le signe de la défense de la planète durant laquelle ils ont eu à cœur de présenter leur ATE, leurs projets et les réalisations déjà mises en œuvre.

Un moment convivial que les enfants se sont appliqués à rendre joyeux et engagé.

Un après-midi festif et militant au profit de la planète et de l'épanouissement des enfants © M. Hervieu - Parc national des Pyrénées
Sylvie Chassagne présentant le travail des enfants  © M. Hervieu - Parc national des Pyrénées
LA parcelle communale, support de l'ATE © L. Nédélec - Parc national des Pyrénées
Stéphane Guichemer, garde-moniteur du Parc national, référent ATE, et Syvle Chassagne © M. Hervieu - PArc national des Pyrénées

 

« Nous avons la chance inouïe que la commune nous mette à disposition un terrain, anciennement terrain d’un camping, de 3 000 m² qui présente autant de milieux diversifiés propices à la découverte, raconte Sylvie CHASSAGNE. Avec une partie forestière, une partie en terrasse enherbée, un muret en pierres sèches, une mare et un hôtel à insectes à restaurer et une haie de petits fruits tout juste plantée par l’association qui gère les jardins partagés à côté de nous, nous avons un terrain de jeu formidable et une biodiversité très riche à préserver ! Les enfants s’impliquent, un certain nombre est même incollable sur l’identification des espèces d’arbres et des oiseaux que l’on commence à identifier en les observant mais aussi en les écoutant, suite aux interventions des gardes-moniteurs du Parc national. L’investissement de notre référent du Parc national dans ce projet, permet à tous les enfants d’avoir une approche scientifique et responsable. »

 

Labellisée Etablissement en démarche de Développement durable (E3D) au 3ème niveau…, l’école de Cauterets est fortement impliquée dans les sujets environnementaux. « Notre approche est d’utiliser sur cette richesse environnementale comme support transversal d’enseignement. Il s’agit bien sûr d’éducation au développement durable mais aussi d’accroître nos connaissances en sciences, de pratiquer des démarches scientifiques, de faire naître un esprit civique et de prendre des responsabilités de citoyen.  Nous avons à plusieurs saisons, pratiqué un inventaire des espèces d’oiseaux rencontrées, des essences d’arbres, des fleurs, des insectes. En Conseil de la Terre et sur le terrain, les élèves de CM s’appliquent à communiquer avec les divers acteurs locaux, et également entre eux et avec les élèves des autres classes y compris les plus petits de maternelle qui prendront un jour le relais. Notre objectif est de faire vivre notre ATE en permettant aux habitants de la parcourir tout en la respectant et en communiquant sur les bons usages de cet espace naturel. C’est une sorte de « mini Parc national » en somme, dont on nous a confié la gestion ! » conclut l’enseignante.

Un projet des enfants: restaurer l'hôtel à insectes © L. Nédélec - Parc national des Pyrénées
La charte de l'ATE © M. Hervieu - Parc national des Pyrénées

Au fil de l’eau, les élèves identifient les actions qu’ils souhaitent mettre en place afin de renforcer et/ ou préserver la biodiversité du site. Fauche tardive, création d’hôtel à insectes, mise en place d’un cheminement pédestre, panneaux pédagogiques, création de mare, plantation de haies… autant de possibilités à leur portée. Et d’années en années, les enfants passent le relais à leurs successeurs pour que chacun s’épanouisse… comme la biodiversité de leur ATE.

Depuis 2021, des enseignants de cycle 3 des écoles des communes d’Argelès-Gazost, Cauterets et Bilhères-en-Ossau, accompagnés par le Parc national, ont engagé un programme de l'Aire Terrestre Educative.