Parc national des Pyrénées
-A +A
Share
Le 02/05/2022
En dépôt au Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées, les échantillons de plantes récoltés au tournant du XXe siècle sont désormais conservés dans une atmosphère contrôlée, et indexés à la discrétion de la communauté scientifique et des historiens.

Connu pour sa monographie sur la vallée de Barège et ses travaux sur les lépidoptères, l’instituteur de Gèdre, Jean Pierre Rondou (1860-1935), n’a pas non plus manqué d’intérêt pour la flore sauvage qu’il a herborisé avec soin, probablement à des fins pédagogiques et patrimoniales.

Propriété de la commune de Gèdre-Gavarnie, les 485 planches d’herbier de la collection Rondou ont été confiées au Conservatoire botanique afin de procéder à leur dépouillement puis à leur numérisation avant de les indexer pour permettre leur consultation sans risquer de les altérer.

Herbier Rondou © CBNPMP
Jean-Pierre Rondou © musée pyrénéen
Herbier Rondou © CBNPMP

Côtoyant ainsi quelques 100 000 autres parts d’herbier, dont celles plus que bicentenaires du père du pyrénéisme Ramond de Carbonnières, l’herbier Rondou renseigne notamment sur la diversité floristique de la vallée du gave de Gavarnie entre la fin des années 1880 et 1910.

Les données extraites des étiquettes de nomenclature apposée sur chaque planche précisent l’état des connaissances botaniques d’alors et en révèlent davantage sur les usages alimentaires, médicinaux ou pastoraux, des ressources végétales à cette époque.

Cette mine d’informations mise au jour vient enrichir les bases de données gérées par le Conservatoire botanique, contribuant au processus d’amélioration de la connaissance, préalable incontournable à toutes initiatives de préservation de la biodiversité.

Consultation en ligne des herbiers conservés par le Conservatoire botanique national des Pyrénées et de Midi-Pyrénées : http:// herbier.bbf.cbnpmp.fr/