Parc national des Pyrénées
-A +A
Share
Le 14/12/2020
Observer, sentir, ressentir, analyser, proposer des solutions, des alternatives… les élèves du collège de la vallée d’Aspe ont depuis 2010, sous l’impulsion de leurs professeurs et principale, les méninges qui foisonnent de réflexions sur le développement durable.
Plantation du pommier © Odile Isern
Plantation du pommier © Odile Isern

 

L’exemplarité du collège de la vallée d’Aspe (Bedous) dans la lutte contre le changement climatique et la préservation de la biodiversité connait aujourd’hui une reconnaissance nationale avec l’obtention, par le Ministère de l’Education nationale, du label E3D. E3D pour Etablissement en Démarche de Développement Durable.

Ainsi, mercredi 25 novembre 2020, très symboliquement, un arbre a été planté au Jardin des Observations au sein même du collège, par un garde-moniteur du Parc national des Pyrénées. Un pommier plus exactement car produire des fruits, c’est pouvoir s’alimenter localement : là encore, la réflexion des enfants pour cette initiative, n’avait rien laissé au hasard.

Partenaire éducatif du Collège de la Vallée d’Aspe, le Parc national des Pyrénées est engagé dans cette mobilisation depuis 2011 avec un travail partenarial et pluridisciplinaire autour de la thématique « L’approche naturaliste des Pyrénées ».  

 

Ainsi, il n’est pas rare de croiser un garde-moniteur du Parc national dans la cour du collège !

Sortie pédagogique au col du Somport © D. Pelletier - Parc national des Pyrénées

Tout débute avec la sensibilisation aux richesses environnementales des élèves de 6ème : chaque année, en septembre, leur semaine d’intégration est l’occasion de prendre part à des ateliers naturalistes en pleine nature. Puis une sortie hivernale au col du Somport est l’occasion d’une bouffée d’oxygène pour se rendre compte, sur le terrain, des richesses qui les entourent.

Retour en classe pour des projets pédagogiques tout au long de l’année, telle que la création du Jardin des observations. Ce petit bout de terre longeant la clôture de collège, ainsi préservé des rires et des jeux des collégiens, a été pensé et aménagé avec leur participation active, encadrés par les gardes-moniteurs du Parc national. Création d’une mare, plantation d’une haie bocagère, installation de nichoirs, construction d’un hôtel à insectes : tout est occasion d’observation et de contemplation pour un apprentissage ludique.

Jardin des Observations © D. Pelletier - Parc national des Pyrénées
Jardin des Observations © D. Pelletier - Parc national des Pyrénées

Depuis quelques années, les enfants mènent aux côtés du Parc national, des programmes scientifiques.

Jardin des Observations © D. Pelletier - Parc national des Pyrénées
Lâcher de Bouquetins ibériques à Accous © C. Cuenin - Parc national des Pyrénées

Ainsi, ils participent au suivi des oiseaux communs via le protocole SPOL Mangeoire : leurs données alimentent aujourd’hui la base de données nationale du Muséum national d’Histoire naturel de Paris.

Ou encore, ils assistent aux lâchers de Bouquetins ibériques dans leur vallée, en ayant pris soin de proposer des prénoms d’identification lors des ateliers de découverte de cet ongulé emblématique des Pyrénées. Demain, d’autres projets alimenteront encore la réflexion des plus jeunes.

Le collège de la Vallée d’Aspe : un véritable lieu d'apprentissage global du développement durable sans cesse en évolution et en remise en question… pour le meilleur de la planète.