Parc national des Pyrénées
-A +A
Share
Le 20/08/2020

La plus éloquente preuve de la parfaite adaptation des bouquetins au territoire pyrénéen est cette ribambelle de nouveaux nés observés depuis le 4 mai dernier sur le territoire du Parc national des Pyrénées.

Femelle Bouquetin ibérique et son cabri © E. Florence - Parc national des Pyrénées
Femelle Bouquetin ibérique et son cabri © E. Florence - Parc national des Pyrénées

A ce jour, les gardes-moniteurs du Parc national des Pyrénées ont dénombré 41 cabris.

Certains manquent certainement à l’appel tant leur pelage cryptique (couleur proche de celle du milieu naturel) et leur localisation dans cet habitat rupestre de haute-altitude, leur mère cherchant un peu de fraicheur, rendent difficile leur observation.

Alors que l’âge habituel de première reproduction est de trois ans, de jeunes femelles âgées de deux ans ont été observées suivies d’un petit (i.e. suitées). Cela caractérise une population réintroduite bien adaptée avec une croissance démographique rapide.

Au 19 août 2020, ont été observés:

- 25 cabris sur le secteur de Cauterets (10 lâchers en 2014/ 2015),

- 12 cabris sur le secteur de Luz Saint Sauveur – Gavarnie (4 lâchers en 2016/17),

- 3 cabris en vallée d’Aspe (4 lâchers),

- et même 1 cabri en Espagne (un petit groupe de trois femelles s’étant installé dans la vallée du Rio Ara).

Jeune femelle Bouquetin ibérique et son cabri © Jean-Paul Crampe

* Vous observez un bouquetin ? Signalez-le sur le site www.bouquetin-pyrenees.fr 

 

* Contribuez, vous aussi, à l’arrivée d’un Bouquetin ibérique en devenant parrain / marraine par un don, même modeste, sur www.bouquetin-pyrenees.fr/faire-un-don

Don déductible à 66 % de votre impôt sur le revenu dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

 

Les partenaires financiers du programme : l’Europe, l’État, la région Occitanie, la région Nouvelle-Aquitaine, le département des Hautes-Pyrénées, le département des Pyrénées-Atlantiques, EDF, GMF, le Parc animalier des Pyrénées  et la fondation Le PAL Nature.

 

Les partenaires financiers du programme : l’Europe, l’État, la région Occitanie, la région Nouvelle-Aquitaine, le département des Hautes-Pyrénées, le département des Pyrénées-Atlantiques, EDF, GMF, le Parc animalier des Pyrénées  et la fondation Le PAL Nature.