Parc national des Pyrénées
-A +A
Share

Inventaires des points noirs

Ponctuellement, les activités humaines peuvent être à l’origine de dégradations y compris en zone cœur du Parc national. Déchets, bâtiments mal intégrés, restes de chantier… constituent des points noirs qui détériorent la qualité de paysage emblématique pourtant largement reconnue.

L’inventaire et la résorption des points noirs ont été définis comme une des actions prioritaires lors de l’élaboration de la charte de territoire du Parc national des Pyrénées.

La première phase de cet inventaire a été confiée aux agents de terrain du Parc national des Pyrénées ainsi qu'aux membres de l'Association des amis du Parc national des Pyrénées. Elle a été finalisée en 2015 : 90 points noirs ont été localisés, photographiés et décrits.
Le maintien de la qualité des paysages passe par des actions de résorption mises en œuvre ponctuellement ou sur opportunité (héliportage organisé à proximité, travaux programmés dans le cadre desquels on peut envisager le traitement du point noir…) mais aussi par des actions de soutien et d'accompagnement de certaines activités (activité pastorale, exploitation forestière, réhabilitation du bâti). Cet inventaire a aussi une vocation pédagogique qui vise à limiter la création de nouveaux points noirs en zone cœur du Parc national des Pyrénées.

Ancienne remontée de pente mécanique en aire optimale d'adhésion, vallée d'Aspe © R. Camviel - Parc national des Pyrénées
Ancienne remontée de pente mécanique en zone coeur, vallée d'Aspe © R. Camviel - Parc national des Pyrénées