Parc national des Pyrénées
-A +A
Share

Vallée d'Ossau

La vallée d’Ossau est la vallée béarnaise la plus orientale des Pyrénées-Atlantiques. Débutant à une vingtaine de kilomètres de Pau, elle s'étale sur 50 km jusqu'à la frontière espagnole au col du Pourtalet. L'imposant pic du Midi d’Ossau, antique volcan, s'impose dans le paysage.
Pic du Midi d'Ossau et lac d'Ayous, vallée d'Ossau © B. Clos - Parc national des Pyrénées
Pic du Midi d'Ossau et lac d'Ayous, vallée d'Ossau © B. Clos - Parc national des Pyrénées
Depuis l'origine des temps, la montagne ossaloise est habitée et accueille des troupeaux. Chaque estive est occupée par des milliers de bêtes (brebis, vaches et chevaux) qui transhument depuis le bas de la vallée à chaque début d'été et demeurent en montagne jusqu'à l'automne. Dans chaque cabane, les bergers traient et fabriquent le fromage.
 
Dans les villages, de vieilles maisons au linteau de marbre révèlent la richesse culturelle de la vallée. Danses, chansons et musique relatent les traditions ancestrales des villageois.
 
La vallée d'Ossau accueille une importante colonie de vautours fauves. La Réserve naturelle d'Ossau a été créée en 1974 pour assurer la protection de ces rapaces. Sa gestion est confiée au Parc national des Pyrénées. Dans l'azur du ciel, au-dessus des falaises aux parois inaccessibles, l'observation des vautours fauves, vautours percnoptères et autres rapaces est aisée.
 
Les premiers sites archéologiques ont été identifiés au milieu du XIXème siècle. On trouve en vallée d'Ossau, des dolmens, des tumulus, des cercles de pierre et des monolithes... preuves d'une présence très ancienne de l'homme dans la vallée. Au plateau du Bénou, des cercles de pierre ont été découverts. D'autres cercles de pierre ont également été retrouvés sur les chemins de transhumance à Bious-Oumettes, Socques, Brousset...
 
Symbole de la montagne pyrénéenne, le pic du Midi d'Ossau est bien plus qu'un sommet parmi d'autres. A l'emplacement actuel du pic du Midi d'Ossau, un volcan s'est développé il y a 285 millions d'années lorsque la chaîne hercynienne venait de se mettre en place. Des roches en fusion provenant des parties profondes de l'écorce terrestre sont remontées et ont constitué le magma. Au fil du temps, le poids des matériaux ainsi accumulés a entraîné l'effondrement de la partie centrale du volcan qui a pris l'aspect d'un vaste chaudron (la caldeira).
 
La tradition veut que ce soit un berger anonyme de la vallée d'Aspe qui l'ait gravi le premier.