Parc national des Pyrénées
-A +A
Share

Sports et loisirs de nature : une pratique respectueuse

Largement pratiqués sur le territoire du Parc national, les sports et loisirs de nature permettent tout à la fois une pratique sportive, la découverte des patrimoines et le maintien d’une économie de montagne.

 

Sport, environnement, patrimoine : une cohabitation harmonieuse

 

La pratique des sports et loisirs de nature doit s’inscrire dans une démarche de développement durable, de respect de l’environnement (paysages, biodiversité…) et des autres usagers.

Acteur de proximité, le Parc national participe à l’élaboration des plans départementaux des espaces, sites et itinéraires avec les conseils départementaux.

Il participe à la qualification des itinéraires de randonnées en soutenant la création de nouveaux sentiers d’interprétation ou de découverte. Il y apporte les contenus d’interprétation sur les patrimoines naturels, culturels et paysagers.

Le Parc national favorise l’itinérance sous toutes ses formes, dans le respect de la quiétude de la faune et des habitats.

Il accompagne les gestionnaires de sites ou d’activités pour le développement durable de leur activité.

 

Pour permettre une pratique des sports et loisirs de pleine nature dans le respect de la biodiversité, le Parc national sensibilise les pratiquants et forme les professionnels sur les espèces animales, leur sensibilité et les dérangements potentiels. Il les informe sur les comportements à adopter.

 

Il peut collaborer avec les professionnels et les pratiquants pour évaluer l’impact de certaines pratiques sur l’environnement.

 

Afin d’accompagner ces publics dans cette pratique respectueuse, le Parc national réalise des référentiels ou guides de bonnes pratiques.

 

Le Parc national encourage la découverte des patrimoines et des productions locales à partir d’itinéraires ou lors de pratiques de sports et de loisirs de nature.

Afin de préserver le patrimoine paysager du territoire, l’établissement public collabore avec les collectivités locales pour qu’une attention particulière soit portée à l’intégration paysagère des aménagements réalisés au niveau des stations touristiques et de ski, et des espaces nordiques.