Parc national des Pyrénées
-A +A
Share

Rosalie des Alpes

Insecte

 

Nom scientifique : Rosalia alpina

La Rosalie des Alpes est un insecte bleu cendré, d’aspect duveteux, avec des taches noires veloutées en nombre et de formes variables. Elle mesure entre 15 et 40 millimètres et ses antennes surpassent la longueur de son corps chez le mâle.

 

Habitat

Pas toujours facile à repérer, elle est assez fréquente dans les hêtraies d’altitude et de tous les massifs montagneux. Les adultes, actifs le jour, sortent en été entre juin et août suivant les années. La période est brève et c’est le seul moment où vous pourrez observer ce longicorne. Le reste de la journée et de la nuit, ils se réfugient dans le feuillage des arbres jusqu’à plusieurs centaines de mètres ou vont s’alimenter sur les fleurs des ombellifères.

 

Cycle de vie

Les adultes émergeant du bois mort entre juillet et ao’ut vivent une dizaine de jours. Les femelles arrient les mâles sur des sites favorables à la ponte, du bois fraîchement coupé, des chablis ou de vieux arbres blessés. L’accouplement dure plusieurs heures et la femelle dépose ensuite ses œufs dans des anfractuosités du bois en évitant les zones trop sèches. Le développement des larves débute ensuite dans du bois dépérissant et se poursuit dans le bois mort, durant au moins deux années.

 

Répartition et conservation

L’espèce est présente sur l’ensemble de l’Arc alpin, les Cévennes et les Pyrénées, dans les hêtraies des étages collinéen et montagnard. On la trouve également en plaine dans les domaines atlantique et méditerranéen ainsi que dans les forêts de l’Europe centrale. Cet insecte emblématique est strictement protégé au niveau national et également par la Convention de Berne qui vise à interdire sa capture et son commerce. Conserver du bois mort en forêt demeure la meilleure assurance de pérenniser les populations, et il est également recommandé de maintenir la mixité des forêts. C’est par le maintien d’une activité sylvicole raisonnée que l’on préserve cette espèce.